Dialogues — un libraire du XXIe siècle

Qu’on se le dise : depuis le 1er décembre 2009, la librairie Dialogues revend l’intégralité du catalogue numérique distribué par immatériel·fr ! Hormis la nouvelle visibilité offerte aux éditeurs qui nous font confiance, nous voyons trois raisons de marquer ce jour d’une pierre blanche :

  • La plupart des libraires traditionnels ne se sentent pas encore concernés par l’édition numérique. Ils considèrent que l’offre des éditeurs n’est pas assez importante, et que la demande de leurs clients est trop faible. Dialogues préfère agir tout de suite, en se disant que les nouveaux usages du réseau et du numérique créeront nécessairement de nouveaux désirs pour les lecteurs.
  • Les quelques libraires qui vendent aujourd’hui des livres numériques choisissent généralement de séparer leur catalogue numérique de leur catalogue papier. Dialogues pense au contraire que, plutôt qu’un support particulier, ses lecteurs recherchent d’abord un auteur, un titre, voire un thème.
  • La distribution numérique ayant la particularité d’être non exclusive, Dialogues en profite pour multiplier les offres, en s’appuyant sur les différents types d’accès à une même œuvre, parfois issus de distributeurs différents. Ainsi, vous pourrez par exemple trouver un titre à la fois dans sa version sans DRM et dans sa version avec DRM, la deuxième étant souvent moins chère (heureusement !). Il existe aussi des variantes accessibles uniquement en ligne (comme notre fameux mode Streaming) et même des variantes limitées à 90 jours ! À vous de choisir en fonction de vos besoins et de vos moyens.

Cette approche volontariste nous paraît indispensable en ces temps hésitants : au minimum, elle démontre que les libraires ont d’ores et déjà les moyens de revendre non seulement des fichiers, mais toutes sortes de services d’accès aux ouvrages, pourvu qu’on leur attribue un prix et un EAN.

Bien sûr, agréger des flux provenant de plusieurs sources et les relier à une base de données puis à un système de commande n’a rien de trivial, mais c’est exactement le genre de choses qu’on peut attendre d’un informaticien professionnel, d’autant plus qu’il peut dorénavant s’inspirer d’exemples qui fonctionnent.

Comme le montre Stéphane Michalon sur le blog d’ePagine, la librairie traditionnelle a toute sa place dans l’édition numérique. Et, oui, le contenu arrive.

xavier@immateriel.fr

P.S. : Si vous n’avez pas la chance d’avoir un développeur informatique dans votre équipe, rien n’empêche de faire appel à un prestataire extérieur. C’est ce qu’a fait avec bonheur la librairie Lekti : il n’a fallu que quelques heures à son prestataire no parking pour intégrer nos web services au système de commande de la librairie. Cela dit, quelques heures de plus ont été nécessaires à Joël et Aurélie pour affecter à chaque titre les quelques méta-données supplémentaires qui permettent à leur système, basé sur Drupal, d’apprendre les voisinages complexes entre les titres et entre les auteurs.

About these ads

0 Responses to “Dialogues — un libraire du XXIe siècle”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




décembre 2009
L Ma Me J V S D
« nov   fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 27 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :